Aston Martin DB11 spyshots 2015

Aston Martin DB11 : “rien ne sert de courir”…

La DB9 aura déjà 12 ans à la fin 2015 mais elle attendra bien encore deux années de plus pour être remplacée. Cela étant, le modèle chargé de lui succéder, qui pourrait s’appeler DB11, se prépare activement à prendre le relais.

Chez le constructeur de Gaydon, on semble vouloir faire bouger les choses : après l’annonce d’un partenariat avec Mercedes-AMG, la renaissance de Lagonda et la présentation de la très exclusive Vulcan au salon de Genève, c’est le remplacement de la vieillissante DB9 qui captive l’attention.

Aston Martin DB11 spyshots 2015

Et forcément, l’arrivée d’une nouvelle Aston attise aussi la curiosité, notamment celle des photographes spécialisés qui, depuis quelques semaines, ramènent en pagaille leurs clichés des prototypes de DB11 sur la toile. Mais bien malin celui qui parviendra à entrevoir sur ces images des éléments de style de la future anglaise, tant elle est camouflée. Tout juste arrive-t-on à distinguer la silhouette du véhicule, qui semble plus trapue que celle de l’actuelle DB9, davantage dans l’esprit de la Vantage mais surtout de la DB10, qui jouera les stars dans le prochain opus de James Bond.

Si l’Aston ne consent pas à dévoiler son design, ni même son appelation (DB11 n’est qu’une supposition, tout à fait plausible néanmoins), on connaît cependant d’elle son nom de code, grâce à une affichette scotchée sur la planche de bord d’un modèle en test : VH500-X1. Un détail qui a son importance, puisque cela semble indiquer que la remplaçante de la DB9 sera basée sur la plate-forme VH (pour Vertical-Horizontal), qui officie chez la marque depuis…2001, et la célèbre Vanquish. Ce qui n’empêchera pas l’anglaise d’offrir du nouveau sous le capot : le partenariat Aston Martin-Mercedes devrait en effet entraîner l’arrivée d’un moteur V8 bi-turbo, vraisemblablement le même que celui que l’on trouve sur la récente Mercedes AMG GT (et qui développe 462 et 510 ch).

Aston Martin DB11 spyshots 2015

Le V12 devrait toujours être au rendez-vous : reste à savoir si c’est le vieillissant V12 Aston/Ford qui assumera le rôle (qui délivre 573 ch sur l’actuelle Vanquish), ou si, plus probablement, c’est encore Mercedes-AMG qui fournira le moteur. La firme allemande propose pour rappel son bloc 12 cylindres en trois niveaux de puissance : 530 (sur la Mercedes S600), 630 (sur la Classe S 65 AMG) et même 730 ch pour le moteur très spécifique utilisé par la Pagani Huayra et développé là encore par le ténor allemand.

En tout cas, Marek Reichman (le designer-chef d’Aston Martin) l’a assuré aux anglais du site Autocar.co.uk, ce futur modèle sera (comme on aurait pu s’en douter) plus léger et consommera moins que la DB9. Et s’il n’est pas certain qu’il se prénomme DB11, le nom DB9 ne sera quoi qu’il en soit pas réutilisé. Arrivée dans les showrooms prévue pour 2017.

Aston Martin DB11 spyshots 2015

Sources : Autoevolution, Autocar.co.uk, Caradisiac.

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021