Renault 4 Concept Car IAA

Renault 4 : la piste d’un concept-car pour ses 60 ans se précise !

La Renault 4 est née en 1961 et Renault ne raterait pour rien au monde l’anniversaire de celle qui demeure l’un des modèles les plus vendus de son histoire. Dès l’arrivée de Luca de Meo et l’officialisation du projet de renaissance de la Renault 5, le signal semblait donner à ce que Renault s’était toujours refusé : le rétro-design. Seule exception, le concept Fiftie en 1996… Mais il semble bien que 25 ans plus tard, Renault mise sur son passé : pour les 60 ans de la “Quatrelle”, c’est un concept-car qui se profile… pour un futur modèle de série ?

Renault 4 : bientôt de retour !

C’est un secret de polichinelle : Renault va relancer la célèbre R5 ou Renault 5. On l’a vu lors de la conférence Renaulution que l’on vous a amplement détaillée sur Twitch. Mais il se murmurait depuis quelques temps qu’une autre icône du Losange allait revivre : une récente fuite nous le confirme : la Renault 4, ou R4 voire « 4L » aura droit à son revival ! Dont acte : les visuels de dépôt de brevet qui viennent de fuiter laissent apparaître une silhouette qui ne saurait mentir !

Renault 4 : le concept car à venir !

1961 : naissance de la Renault 4. 2021… vous avez deviné : la bonne à tout faire de la Régie Renault souffle ses 60 bougies, elle qui n’en avait que 4 sous le capot. Et c’est une occasion toute trouvée pour le constructeur au Losange de célébrer ça dignement avec un concept car. On imagine que l’IAA de Munich (le nouveau salon de Francfort qui n’est plus à Francfort) devrait être l’événement où le public pourra apercevoir ce show car… sans doute accompagné du concept Renault 5 Prototype, dévoilé lors de la Renaulution, la fameuse conférence de presse du renouveau de Renault.

A l’image de la Renault 5, le concept Renault 4 connaîtra-t-il les joies de la série ? Rien n’est moins sûr mais son allure de petit SUV ne semble pas irréaliste à produire. Reste à lui trouver un segment (aux côtés du Captur comme offre accessible ?), une usine (celle de Novo mesto qui abandonne la Twingo en 2023… et d’où sortaient les ultimes R4 en 1992 ?) et un marché (l’Europe de l’Ouest pour le côté fun, le Maghreb où elle s’y est aussi illustré… ?) et on espère que Renault osera sauter le pas. Rien n’est moins sûr car, bien que réussie, la seule incursion du losange dans le Retro design avec la Fiftie était restée lettre morte. La Twingo III s’inspire, elle, librement de la R5 Turbo, sans en reprendre autant l’esprit d’origine que les Mini, Fiat 500 ou encore VW Beetle.

Une seule question se pose : concept car ou réalité commerciale ?

Pour rappel, la Renault 4 a été produite à 8 135 424 exemplaires de 1961 à 1992. Véritable coqueluche des campagnes comme des villes, elle s’est imposée tant chez les artisans, les administrations, les étudiants, et même en très chic urbaine “Parisienne”, ou encore en tout-terrain à travers le rallye et le rallye-raid. Imaginée comme l’anti-2CV de la Régie, elle en est devenue sa plus fidèle icône, celle d’une marque populaire, accessible à tous, pratique et utile.

Un tel segment est davantage celui de Dacia aujourd’hui, à tel point que la R4 moderne serait le Duster ou même le Kangoo. Mais quand une idée est bonne, qu’importe son époque : si le concept de R4 paraît toujours aussi pertinent, espérons que Renault y voit une opportunité commerciale !

Photos : Renault (Renault 5, 4L et Fiftie), Alice (4L Trophy) et CocheSpias (Renault 4 Concept)

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021