DSC 8851

Tour Auto 2021 : retour en images au Grand Palais Éphémère

Le Tour Auto 2021 inaugurait une nouveauté par rapport aux années précédentes : son espace d’exposition à Paris, à la veille du grand départ, n’était plus au Grand Palais mais sur la rive opposée, rive gauche, au pied de la Tour Eiffel sous la nef du Grand Palais Éphémère. En effet, la cathédrale de verre de l’Exposition Universelle de 1900 a besoin d’un coup de jeune et les événements prévus sous sa verrière vont pouvoir continuer ces prochaines années au bout de l’Esplanade du Champ de Mars. Ainsi, si le lieu a -un peu- changé, c’est une même ivresse mécanique que l’on vous propose de revivre en images.

Tour Auto 2021 : Paris-Nice à la fin de l’été

Contingences sanitaires obligent, le Tour Auto 2021 était, comme en 2020, fixé à des dates surprenantes, à cheval entre août et septembre. Mais les participants ont bien accepté ce léger report puisque la fête mécanique était, elle, garantie. Toutes les grandes marques habituées de la course de régularité étaient au rendez-vous : Alfa Romeo, Jaguar, Porsche, quelques Alpine et Lotus ainsi que des Ford, Opel, et des Ferrari. Le tracé de l’épreuve les emmenait tous à Nice.

Côté marques françaises, c’était un festival allant de la populaire Peugeot 204 coupé engagée par François Allain et Nicolas Guenneteau, jusqu’aux Matra MS 650 ! La première, de 1972, engagée n°251, a terminé première de sa catégorie, tandis que la seconde était voiture ouvreuse de la course. L’occasion d’entendre à nouveau la symphonie mécanique du plus célèbre des V12 français !

DSC 8855

222 participants !

A l’issue de la course, courue du 30 août au 4 septembre, c’est la Shelby Cobra 289 N°210 qui a triomphé avec Christophe Van Riet et Eric Werner sur la Promenade des Anglais, une victoire américaine qui clôt une série de plusieurs victoires obtenues par des Lotus Elan ces dernières années.

Mais le plus important n’est pas le résultat : c’est la féérie mécanique une nouvelle fois suscitée par l’épreuve, et par l’organisateur Peter Auto. Qui confirme que, pour la 30e édition de son renouveau, le Tour Auto est toujours aussi unique, et capable de capter tant l’attention des visiteurs que la passion des participants. C’est aussi le moment de voir ou revoir des marques ou des modèles que l’on voit rarement : les Aston Martin DB2 venues en nombre, une très mignonne Fiat 850 Moretti, garée à côté d’une Jidé de 1973, une superbe Ferrari 308 Groupe IV Michelotto ou encore deux De Tomaso Pantera et des Alpine A110 et A310.

Que dire encore de la présence de quelques modernes, peu nombreuses mais aux lignes superbes, à l’image d’une BMW Z8 prêtée à la presse. Notons enfin le grand nombre de Ferrari 250 SWB (8 !), accompagnées de 2 Ferrari 275 ou encore d’une BMW M1 Procar et d’une Porsche 906, pour les monstres de compétition amenés à la route.

Toutes nos photos des voitures au départ du Tour Auto 2021 :

La veillée d’armes du Tour Auto 2021 en vidéo :

Photographies : Célia Huart

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021