essai kia ceed

Essai Kia Ceed 2018 : Un grand bond en avant

Après deux générations et 1,28 million modèles vendus depuis 2006, Kia dévoile le millésime 2018 de sa compacte, la Kia Ceed. Dessinée, conçue et produite sur le Vieux Continent entre Francfort et Zilina, la coréenne, sœur de la Hyundai I30, n’a jamais été aussi européenne qu’aujourd’hui. Avec cette stratégie la marque de Seoul vient directement concurrencer les Volkswagen Golf, Peugeot 308 ou autre Renault Megane. En a-t-elle réellement le niveau ?

Renouveau esthétique de la Kia Ceed

Plus large et moins haute mais de même longueur, elle apparaît plus « posée » sur ses jantes de 15 à 17 pouces. Pas d’extravagance stylistique, le style est assez consensuel mais la large calandre dynamise la face avant et n’est pas sans rappeler la Kia Stinger. Avec ses feux à LED on retrouve également une élégante signature lumineuse, à l’avant comme à l’arrière, qui vient agréablement terminer le design extérieur.

À l’intérieur, peu de surprise on retrouve le style Kia et on se sent rapidement à l’aise. Pas d’originalité déroutante en terme de design mais une conception solide et des finitions à la hauteur du segment. Les sièges présentent de jolies combinaisons de matières et de couleurs. Ils sont confortables et leur maintien est agréable. Suivant la finition un écran de 7 ou 8 pouces trône au centre de la planche de bord, compatible Apple CarPlay et Android Auto. L’intégration est discutable mais cet écran tactile est réactif et affiche une jolie résolution.

essai kia ceed 1

Sur la route la Kia Ceed gagne en confort tout en gardant un toucher de route dynamique et une agilité surprenante. Équipée de pneus Michelin Pilot Sport 4, il est bien difficile d’atteindre les limites de son châssis réussi. La tenue de route est irréprochable, la direction précise et communicative. Les suspensions sont suffisamment fermes pour conserver du dynamisme mais beaucoup moins raides que la précédente génération.

Le nouveau moteur 4 cylindres 1.4 L T-GDI développe 140ch. Une puissance bien suffisante mais qui devient limite lorsqu’il est associé à la boîte de vitesses DCT à 7 rapports. Cette transmission à double embrayage est une déception… Le confort est bien présent mais le rapport engagé est toujours trop haut. Résultat, une surconsommation de carburant déraisonnable et des reprises très molles.

À l’inverse, la boîte manuelle est agréable, fluide et confortable. Avec cette transmission plus question de perdre le couple et la puissance du moteur.

Le moteur diesel 1.6 CRDI de 136 ch est coupleux et la puissance ne s’étouffe pas lors des montées en régime. Ce moteur est également peu gourmand puisqu’il ne dépasse pas les 5,5l/100 km, même sur des routes de montagne.

essai kia ceed 2

Des équipements qui surclassent son segment de marché

Mais le terrain où cette Kia Ceed surpasse tous ses concurrents est la sécurité. Avec cette nouvelle génération, le constructeur coréen fait évoluer la dotation en série de la Ceed en matière d’aides à la conduite et d’assistance à la sécurité. On y trouve entre autre : un système de freinage d’urgence, l’alerte au franchissement de ligne, l’assistance au maintien de voie, l’alerte de baisse de vigilance… Un forfait d’option supplémentaire permet même à la Kia Ceed d’atteindre une capacité de conduite autonome de niveau 2. Oui, soit le même niveau de performances que les références du marché comme une Volvo S90 ou une Tesla Model X…

Et si l’on pourrait douter de l’efficacité du système au vu du segment de prix de la Kia Ceed, il suffit de se rendre sur autoroute pour être bluffé par ses capacités. Dès lors que la signalisation au sol est nette, l’auto n’est pas piégeuse et transporte ses passagers de façon rassurante en maintenant le véhicule au centre de sa voie. Le régulateur adaptatif contrôle aussi tout efficacement l’accélération et le freinage en fonction du trafic.

Plus encore, le comportement de l’auto en situation d’urgence est particulièrement saint. Que ce soit en condition d’évitement ou de freinage d’urgence les maîtres mots sont facilité, agilité, stabilité et efficacité.

essai kia ceed 3

Essai sponsorisé par Kia sous les conditions suivantes :
– La marque doit être ouverte à la critique positive et négative
– La marque ne peut pas intervenir dans la conception du contenu
– Le Nouvel Automobiliste est seul à choisir le format et le sujet

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021