Le Nouvel Automobiliste
Essai nouvelle Peugeot 308 SW PureTech 130 GT Pack

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : mieux qu’un 3008 ?

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021

Coup double pour Peugeot, qui commercialise simultanément sa 308 en berline et en break. La nouvelle Peugeot 308 SW 2021 mise ainsi sur le segment des breaks compacts, déserté par de nombreux acteurs ces dernières années au profit des SUV. Un argument de plus pour l’essayer !

Plutôt que d’essai, nous devrions plutôt parler de prise en main : nous avons en effet beaucoup moins conduit cette déclinaison SW que la 308 berline. Nous tenions malgré tout à vous faire part de nos premières impressions.

Retrouvez ICI notre essai de la nouvelle Peugeot 308 berline (et LA notre interview de la cheffe de projet de la Peugeot 308)

Essai nouvelle Peugeot 308 SW PureTech 130 GT Pack

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : + 28 cm en longueur

Qui dit break dit coffre plus grand, et qui dit coffre plus grand dit, logiquement, mensurations en hausse. En gagnant 28 cm par rapport à la berline (soit 4,64 m), la Peugeot 308 SW 2021 affiche effectivement un beau gabarit. Elle a la chance d’hériter des bons gènes de sa prédécesseur (qu’elle dépasse de 6 cm), qui savait déjà cacher cette prise de masse à travers un habile travail de design.

Néanmoins, comme la nouvelle Peugeot 308 berline, la version SW entend maintenant montrer les muscles : la carrosserie est sculptée et les optiques sont acérées. Le nouveau logo de la marque trône fièrement au milieu d’une calandre à l’effet diamanté. Exclusivité de cette version break : l’absence de bandeau noir laqué, à l’arrière, qui relie habituellement les feux. Au Nouvel Automobiliste, nous aimons bien : l’arrière aurait paru plus “lourd” visuellement, selon nous, avec cet artifice.

Autres exclusivités, deux couleurs de carrosserie inédites et réservées à la 308 SW : le Bleu Avatar et le Gris Platinium. Pour le reste, le break singe la berline : les niveaux de finition (Active Pack, Allure, Allure Pack, GT, GT Pack) sont les mêmes, tout comme les jantes proposées.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : un bel intérieur

La nouvelle Peugeot 308 SW 2021 reprend, sans surprise, la planche de bord de la berline (très bien finie) et ses équipements (i-Cockpit 3D sur les finitions hautes, écran tactile de 10 pouces…). Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre essai de la 308 berline à ce lien. Dans notre version haut-de-gamme GT Pack, les sièges en cuir sont du plus bel effet, et offre un excellent maintien.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW PureTech 130 GT Pack

C’est – là encore sans surprise – à l’arrière que tout se joue : l’empattement (distance entre les roues) est plus long de 57 mm par rapport à la berline, et la hauteur sous pavillon augmente de 16 mm. Résultat, un passager d’1,80 m ou plus est à son aise, d’autant que l’assise est creusée et la banquette, confortable. Là-dessus, pas d’évolution significative en comparaison avec l’ancienne 308 SW.

Il en va de même pour le volume du coffre, qui stagne : 608 l (1634 l banquette arrière rabattue – à noter que les modèles hybrides rechargeables ont un volume de coffre oscillant entre 548 et 1 547 l, du fait de l’implantation de la batterie). C’est dans la bonne moyenne de la catégorie : à titre indicatif, une Volkswagen Golf SW propose 611 l en configuration de base, et une Renault Mégane Estate “seulement” 521 l.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : le volume du coffre se situe dans la bonne moyenne de la catégorie.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : sur la route !

Nous avons essayé cette nouvelle 308 SW en moteur essence 1.2 PureTech de 130 ch couplé à la boîte automatique EAT8 : cette configuration devrait représenter la majorité des ventes. Les qualités allouées précédemment à la berline sont toujours là : direction ultra-précise, tenue de route chirurgicale… Au détail près que, dans “notre” 308 SW, nous n’avions que 130 ch, et non 225.

Forcément, la différence est palpable, mais la nouvelle Peugeot 308 SW ainsi équipée ne démérite pas. Sur les quelques kilomètres que nous avons pu parcourir, le moteur semblait “faire le job”, même si nous nous disions que 20 chevaux de plus n’auraient pas été de trop.

Par ailleurs, si l’insonorisation est excellente, le bruit du moteur trois cylindres est quand même plutôt présent, même lorsqu’on ne monte pas “trop” dans les tours. La boîte de vitesse automatique, agréable et bien étagée, manque cependant de rapidité, selon nous, en mode “Normal” (le mode de conduite par défaut). Cela n’empêche que la nouvelle 308 SW est une voiture très recommandable : elle est facile à conduire et si ses suspensions sont relativement fermes (le châssis, dans notre version d’essai GT Pack, est typé sport), elles le sont moins qu’avant.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW PureTech 130 GT Pack

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : de profil, la Peugeot 308 SW garde belle allure.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : la gamme, les prix

Cinq niveaux de finitions (Active Pack, Allure, Allure Pack, GT, GT Pack) et cinq moteurs (PureTech essence 110 ch, PureTech essence 130 ch, BlueHDI diesel 130 ch, hybride rechargeable 180 ch et hybride rechargeable 225 ch) : sur ce point, la 308 SW fait statu quo avec la berline. Les équipements proposés sont ainsi les mêmes : nous vous les avons présentés dans notre article consacré à la berline.

Les tarifs augmentent de 1 000 euros par rapport à ceux de la 308 berline. Ainsi, ils sont compris entre 25 800 et 45 900 euros. Notre modèle d’essai (PureTech 130 ch EAT8 GT Pack) coûte 38 100 euros. La nouvelle Peugeot 308 SW se situe ainsi légèrement en-dessous d’une Volkswagen Golf SW, mais un peu au-dessus d’une Renault Mégane Estate. Par rapport à un Peugeot 3008, la 308 SW coûte environ 4 à 5 000 euros moins cher… à équipement équivalent, voire meilleur !

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2021 : en conclusion

La prise en main fut courte mais l’essai quand même concluant. Avec ses très bonnes qualités routières, son bel habitacle et son esthétique flatteuse, la nouvelle Peugeot 308 SW brille sur de nombreux points. Si vous n’avez que faire d’un SUV ou d’une conduite haute, une 308 SW peut ainsi tout à fait supplanter un 3008. Mais au-delà du constat, qu’en sera-t-il en pratique ? Sera-ce suffisant pour ne pas rester dans l’ombre du bestseller 3008, on-ne-peut mieux installer sur le marché ?

Essai nouvelle Peugeot 308 SW PureTech 130 GT Pack

Crédits photos : Adrien A

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021